Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juillet 2017 7 09 /07 /juillet /2017 15:46

Ça s’est passé ce vendredi 7 juillet dernier.

 

 

Cela se déroulait à la Grange Déco, sympathique endroit tenu de main de maître par celle que l’on nomme Blanche-Neige dans notre bande, au cœur de Witry-Les-Reims.

C’était blindé de monde ! Ce n’est vraiment pas souvent que l’endroit a connu autant de monde et pourtant la tenancière est hyper active pour faire de sa boutique un lieu extrêmement vivant. On est, je dois l’avouer, hyper fiers de vous avoir fait venir à plus de 180 personnes sans compter nos amis slameurs de France et de Belgique. Vos cris et vos applaudissements ont résonné de façon monumentale dans la ville autant que dans nos trippes ! On en ressent encore une joie immense.

 

 

C’était beau à voir ! Et là, je ne parle pas de la déco des lieux, bien que celui-ci fut fort agréable. Non, je parle du spectacle auquel nous avons assisté, bien entendu. Tous les slameurs passés sur scène ont été admirable tant par la qualité de leurs textes que par la puissance de leurs performances. Une compétition amicale de haute voltige soutenue par les merveilleusement fous poètes belges en provenance de Mons, les magnifiquement déjantés slameurs walons de Liège, les splendides acrobates verbaux de Lyon (qu’on aime quand même de tout notre cœur bien qu’ils ne soient pas stéphanois !;-) ), les prodigieuses slameuses junior bordelaises accompagné de notre tout petit mais si génial Daïtoha from Bordeaux et surtout, nos grands vainqueurs, les gigantesques performeurs Vernoucellois (Seine-et-Marne power !) Merci à vous tous, les amis. Vous avez offert au public rémois un show incroyable dont on parlera encore longtemps, je vous l’assure.

 

 

 

C’était d’une énergie folle ! Il faut saluer le peps avec lequel notre slam master préféré, Laurent Etienne, a dirigé cette scène de slam hors du commun. Une présentation généreuse, pétillante… et un rien gaffeuse, juste ce qu’il faut ! Une gaffe de fin qui lui vaudra bon nombre de quolibets durant la saison à venir. Laurent Etienne, c’est un peu notre Vanessa Paradis qui se plante à la lecture d’un nom de gagnante de César, notre Warren Betty décryptant le mauvais carton vainqueur d’Oscar… Je laisserais à notre loi, la meilleure qui soit, M’sieur Dam, trouver encore une belle quantité de vanne à ce sujet ! A eux deux, ils forment une équipe de présentation du tonnerre !

C’était festif ! Avant, pendant et surtout après la scène ! Toute l’équipe des Ateliers Slam.com s’est décarcassée pour faire de cet ultime évènement de la saison une véritable fête où rien n’était laissé au hasard. J’en fais parti donc ça ne paraitra pas vraiment neutre comme jugement, mais je dois saluer  avec quel brillot ce festival s’est déroulé, notamment grâce à Gaëlle, notre présidente, qui a managé cela avec efficacité et patience.

C’était touchant… de voir les sourires de chacun, d’entendre les rires de chacun, de partager avec chacun, autant membres du public que personnes faisant parti du spectacle. Le genre de truc qui fait un bien fou pour entamer un été comme celui qui commence tout juste !

En bref : Merci ! A vous tous ! A vous toutes !

Maintenant, on va prendre du temps pour nous. On va se reposer. Pour revenir en septembre avec une pêche de folie et l’envie de vous faire dévorer la vie à grand coup de poésie !

A très vite !

Tendez l’oreille…

 

 

 

P.S. : Un merci spécial également à tous nos partenaires sans qui ce rendez-vous n'aurait pas pu avoir lieu, à savoir La Ville de Reims, La Ligue Slam de France, TV5 Monde ou encore RJR. Vous êtes des engrenages important du succès de cet évènement.

P.P.S.: Un BIG-UP essentiel à toute l'équipe de la Grange Déco qui ont donné de leur temps, de leur sueur et de leur sourires pour faire de cette soirée un moment confortable pour nous et surtout notre public adoré. On vous kiffe !

P.P.P.S.: Gaëlle et Anton, vous êtes les meilleurs photographes de scène slam de la Terre ! Vous êtes brillants !!! Sans vous, mes articles seraient tout bonnement chiants ! ;-)

Repost 0
Published by les Ateliers Slam.com
commenter cet article
6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 15:45

Y a quelques temps que nous n'avons pas partager avec vous par le biais de ce blog et on tient à s'en excuser. Sincèrement. Je (Olvig) tiens à m'en excuser. Et quelle meilleure manière de se faire pardonner que de vous présenter nos derniers évènements à venir ?!

 

D'abord, on tient à vous remercier chaudement d'être venu à la dernière scène "Duel de Slam" de la saison. C'était le vendredi 2 juin, c'était comme d'hab chez les merveilleux bistrotiers du Bar le Sans Souci du 1 rue de Contrai à Reims, c'était chaleureux, c'était du partage et de la générosité. C'était chouette !

 

 

Mais ça, c'était la semaine denière. Commençons avec l'évènement le plus éloigné de nous :

C'est le vendredi 7 juillet 2017 que ce tiendra la nouvelle édition de votre Festival de Slam Francophone préféré, j'ai nommé Le Slam Sur Langue. On est hyper contents de vous proposer à nouveau ce rendez-vous et surtout impatient de vous présenter le haut du panier du slam francophone en provenance de partout dans l'hexagone mais aussi en Belgique, e Suisse et au-delà ! Ca se déroulera dans ce lieu génial qu'est La Grange Déco, à Witry Lés Reims... On vous en reparlera avec plus de précision une prochaine fois (sans faute) !

 

Ensuite, la dernière scène Slam des Ateliers Slam.com à la Cartonnerie de Reims de cette saison 2016-17 arrive à grands pas. Elle arrive le mardi 13 juin. Comme à chaque fois, on vous y accueillera avec toujours autant d'énergie, de sourire et de bons mots à partir de 20h dans la super salle du Cabaret de la Carto. Alors si vous avez de la bonne humeur à partager ainsi qu'un texte à déclamer ou simplement l'envie de vous faire surprendre par des amoureux des mots, venez ! On vous attend !

 

 

Enfin, le plus important, si vous lisez cet article avant 19h30 ce mardi 6 juin, il n'est pas trop tard ! Rendez vous à la Maison de la Vie Associative, au 122 bis de la Rue du Barbâtre de notre bonne Cité des Sacres pour un atelier d'écriture à pas piquer des vers concocté par la belle Blanche-Neige ! On vous promet un bon moment de convivialité !

 

A très vite pour de nouvelles infos sur l'asso et nos évènements !

Repost 0
Published by les Ateliers Slam.com
commenter cet article
7 mai 2017 7 07 /05 /mai /2017 19:57

 

 

 

  1. Qui es-tu ?

Salut, je m’appelle Mitoff, Christopher MARECHAL dans le civil. J’ai 25 ans. Troyen depuis ma naissance, je suis le président de l’association La Déclam’, association créée en 2010. Je suis également auteur/interprète (rappeur en gros) au sein de CADAVRESKI.

 

  1. C’est quoi le slam pour toi ?

Pour moi, le slam c’est « un lieu ». Ce n’est ni un style, ni une façon d’écrire ou d’oraliser. C’est un lieu où le public peut à la fois être acteur et spectateur. C’est un tournoi ou une compétition pour les uns mais pas à Troyes, pas sur notre scène, bien au contraire.

Le slam pour moi c’est surtout « fini après minuit ! »

 

  1. Quelles sont tes sources d’inspirations ?

Depuis mon premier texte, mes sources d’inspirations sont diverses. Je commence déjà par lever la tête, lever les yeux, regarder autour de moi et écouter. J’écoute beaucoup de musique, d’une, car j’aime ça et de deux, pour découvrir et découvrir encore de nouveaux styles, de nouveaux groupes, de nouvelles tendances,…

Pour citer quelques références (à découvrir pour les lecteurs) :

- Oxmo Puccino

- Jp manova

- Hippocampe fou

- Zippo

 

  1. Comme tout slameur, tu as sûrement quelque chose à ajouter ?

La dernière fois que j’ai slammer, c’était chez vous à la cartonnerie de REIMS et ça faisait longtemps que cela ne s’était pas produit. Je suis pour sûr MC (animateur de scène slam) et mon petit quelque chose à ajouter c’est : « RESTEZ VIVANTS ! »

 

  1. Un de tes textes, celui que tu souhaites nous faire découvrir ou redécouvrir ?

Le titre : « je ne ferais jamais du romantique » ….BLAGUE !!!!

Le vrai titre :

 

« LA MORT AU FOND DES PUPILLES »

 

 

 

Tu veux des sous sans les soucis, insouciant

T’aura du sang sur les sourcils inconscient

Attention faudra du souffle si t’es confiant

Un conseil : être insensible c’est l’essentiel

 

Le gars gisait dans l’sang la mort au fond des pupilles,

Le thé dansant fut une exécution punitive.

Ici les regards se croisent mais ne se délient,

Ce soir Bob commet son premier délit.

 

Il entre dans le bar d’un regard commande au barman

Son pas lourd fait pâlir le doberman

Hoche la tête pour les balourds du bout du rad

Et s'assied comme à chaque fois, seul à sa table

 

Sa tranquillité perturbée, jeune et jolie, plongeant décolleté,

Amorce la tempête qu’elle va récolter

Le sang lui monte à la tête

Peu sont celles qui l'ont abordé, sabordé plutôt qu’adoré

 

Mais bob // colle à ces principes et stoppe ainsi la princesse

Qui Insiste quitte à lui servir un autre whisky triple

La miss en jean, en courbes en style, en mise en plis,

Opère un strIp, d’impératrice, finit en string mais Bob, lui, l’esquive vite


 

Tu veux des sous sans les soucis, insouciante

T’aura du sang sur tes faux cils, inconsciente

Attention faudra du souffle si t’es confiante

Un conseil : être in sensible c’est l’essentiel

 

 

Pour le suivant ce fut même tarif

Un homme fuyant limite naïf De bonnes Finances, de même pour la famille,

Mais quel imbécile, bousculé bob / ça tient du suicide

 

 

Un direct dans les narines,

360 On dirait qu’ça lance les paris, le type est en sang

Un taquet dansant, imbriqué dans l’sol,

T’inquiètes, tes dents sont imbibées si t’as pigé, tu sors !

 

Tu veux des sous sans les soucis, insouciant

T’aura du sang sur les gencives inconscient

Attention faudra du souffle si t’es confiant

Un conseil : être insensible c’est l’essentiel

 

Au début BOB n’avait rien d’mandé,

Juste un verre pour la fin d’soirée mais ça vient d’foiré

La faute à ces enfoirés qu’il a mis à mal,

L’une à poil et l’autre sous la table choquée qui gémit en larmes,

 

Il prend donc la direction d’la sortie

C’est trop pour lui fallait pas pousser bob dans les orties

La police impossible, esseulé Bob vacille

Le barman impassible dégaine et l’assassine

 

Le gars gisait dans l’sang la mort au fond des pupilles

Le thé dansant fut une exécution punitive

Ici les regards se croisent mais ne se délient

Ce soir bob commit son dernier délit


Repost 0
Published by les Ateliers Slam.com - dans Le slameur du mois Slameur du mois
commenter cet article
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 18:14

Chères lectrices, chers lecteurs, nous sommes à la mi avril passée ! Autant dire à moins de 2 semaines du mois de mai (jusque là, c’est hyper simple à comprendre… Rassurez vous, ça restera assez clair ! ;-) )…

 

 

Et en mai, dans le monde du slam, cela annonce le moment des tournois nationaux. De notre côté, Les Ateliers Slam.com sont engagés dans la Coupe de Ligue Slam de France (depuis la création de la ligue il y a plus de 6 ans). Cette année, ce tournoi gigantesque se déroule à Strasbourg du 26 au 28 mai 2017 (à savoir que bon nombre d’évènements s’y dérouleront dés le 23). Au programme : du slam à gogo, des concerts spoken word, des rencontres, de la compèt’ et un peu de bière (avec modération)… Et cette année, pour représenter la scène rémoise de la Cartonnerie, vous avez, Public mon amour, décidé d’y envoyer 3 slameurs rémois flamboyants habitués de nos scènes : le geekement éblouissant Kosinus, la meutrièrement réjouissante Bambi et la pétillante charmeuse Elodie ! Ils ont remporté leurs places avec talent et panache lors de notre scène du mardi 11 avril dernier à la Carto et méritent largement le plébiscite qu’ils ont suscité ! Ils devraient être coachés par la championne en titre, l'inénarrable Gaelle, partie s'éclater et slamer au Sénégal (plus précisément à Dakar pour les Nuits du Slam durant les dernières vacances de Printemps).

 

 

Une semaine et demie plus tôt, lors de la scène Duel de Slam des Zigotos Thooooomas et M’sieur Dam, était également mis en jeu deux places pour constituer l’équipe qui représentera la Cité des Sacres aux 10 ans de l’Association l’Astre en moi en la jolie ville de Poitiers ! Lors de la scène du 31 mars qui s’est déroulée au Bar Le Sans Souci, c’est Blanche-Neige qui a brillamment remporté la partie devant un Olvig (ma pomme) (en)chantant… Tous deux partiront donc en région pictave le samedi 6 mai, sous le haut-patronnage du plus roux des coachs chauves du Slam hexagonal (M'sieur Dam, donc !) pour des rencontres de folie et des rimes en pagaille.

Toute l’équipe vous remercie encore et toujours pour votre venue et votre accueil chaleureux pour nos mots et notre cinglerie… On prend tellement de plaisir à vous recevoir dans cette salle d’exception qu’est le Cabaret de la Cartonnerie (qu’on remercie également de tout notre cœur pour tout ce qu’ils font pour nous).

 

 

On vous donne rendez-vous le mardi 25 avril à la Maison de la Vie Associative (122 bis rue du Barbâtre à Reims) à 19h30 pour un petit atelier d’écriture de derrière les fagots.

Et puis surtout, le mardi 2 mai prochain pour notre scène mensuelle à la Carto… D’ici là, on prendra le temps de vous en reparler.

 

Tendez l’oreille…

Repost 0
Published by les Ateliers Slam.com
commenter cet article
30 mars 2017 4 30 /03 /mars /2017 17:59

 

En rédigeant les articles de ce blog depuis quelques mois, je me rends compte qu’en fait les membres de l’association sont en mouvement perpétuel… j’en suis impressionné… J’en fais pourtant partie.

 

Constatez par vous-même, chaque semaine plusieurs slameurs de l’association se rendent dans les écoles pour partager leur soif de poésie, les bienfaits de l’écriture et de l’expression libre, plusieurs slameurs de l’association vont mettre en lumière les talents à venir sommeillant au sein des établissements scolaires de la région et parfois au-delà lors de restitutions publiques des ateliers de slam organisées en collaboration avec les équipes pédagogiques et bien souvent les équipes communales.

 

Chaque mois, on essaie au mieux de vous faire partager notre passion au travers d’ateliers d’écriture ou d’interprétation, gratuits et ouverts à tous. On s’unit pour mettre en place des scènes de slam de poésie où chacun d’entre vous, dans la limite du temps qui nous est imparti, de prendre la parole, de vous permettre de vous exprimer librement sur une scène de Reims. Juste parce qu’on a envie de partager des choses, des idées, des mots avec vous tous.

 

Parfois on se rend à des scènes importantes de la francophonie, pour partager avec les slameurs de France et de Navarre, pour en prendre aussi plein les oreilles de ce qui se fait de mieux en matière de slam de poésie dans ce joli pays qu’on appelle francophonie… et puis aussi parce qu’on a l’âme compétitive et qu’on aime bien montrer les muscles de nos rimes, parce que c’est aussi ça le slam !

 

 

 

Ce vendredi 31 mars, se déroule la scène « Duels de slam » dirigée par les gentils dingues que sont M’sieur Dam et Professeur T (ou Thooooomas) et je réalise que malgré qu’on ne s’arrête quasiment pas, et bien on prend toujours autant de plaisir à se rendre au Bar le Sans Souci pour voir le patron et échanger un sourire et une gentillesse, siroter une boisson en bonne compagnie et découvrir ce que les poètes et/ou les copains ont de chouette à nous faire partager… Notre groupe, c’est notre force. Notre public, c’est notre force. Les mots qu’on balance tous, c’est notre force !

 

C’est pas très humble d’écrire ça, mais de temps en temps, pourquoi ne pas se permettre ça… Se permettre juste de dire qu’on est fier de travailler/ de s’éclater avec les gens avec qui on partage tant.

 

Allez ! On arrête de se faire reluire le poil et on se dit à demain, au Bar le Sans Souci (1 rue de Contrai à Reims) à partir de 20h30 pour de la détente, de la bonne humeur et de la convivialité à gogo !

 

;-)

Repost 0
Published by les Ateliers Slam.com
commenter cet article
29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 14:25

 

 

 

 

 

 

 

1) Bonjour Amaëlle. Peux-tu nous raconter qui tu es?

Je suis lycéenne à Jean Jaurès où j'ai découvert le slam, d'abord par des amis qui avaient fait les ateliers l'année dernière, puis avec Laurent Etienne et Bastien. J'ai toujours voulu écrire mais je m'y étais jamais vraiment mise, à part deux trois trucs, mais plus de la chanson. Le slam ça m'a tout de suite emballé, sans savoir vraiment dans quoi je m'embarquais, ça liait scène (je fais du théâtre et la scène j'aime vraiment ça) et écriture, alors j'ai kiffé ! 

 

2) C'est quoi le slam pour toi?

Le slam pour moi c'est d'abord ce qui m'a poussé à écrire. L'écriture étant ce qui m'aide à trouver de l'espoir là où pour moi tout est noir, à travailler sur des choses que j'aime, à me questionner, me comprendre peut-être parfois et aussi à m'ouvrir vers d'autres choses. 

Le slam pour moi c'est aussi des bons moments où j'ai pu m'exprimer sur des planches, être à fond, heureuse de partager mes textes et qu'ils plaisent. 

 

3) Quelles sont tes sources d'inspirations?

Mes sources d'inspirations sont l'espoir, mes combats, mes incompréhensions, mon désir de changement, la déprime parfois, les paysages et la langue : j'aime beaucoup les jeux de mots, les différentes sonorités... et j'aimerais réussir beaucoup plus à les exploiter dans mon écriture !

 

4) Comme tout slameur, tu as sûrement quelque chose à ajouter?

Ce que je pourrais ajouter, c'est ce que j'aime dans la particularité du slam : le fait de dire soi-même son texte et d'entendre les autres dire eux-même leur texte. Parce que c'est ce qu'il me manque souvent dans un recueil de poèmes par exemple : entendre l'auteur dire, raconter sa poésie. L'entendre comme l'auteur veut que je l'entende ! Du "live", du relationel, du vrai !

 

5) Voici un de tes textes : 

 

Ah t'es vraiment une belle salope toi : sournoise, incontrolable et mesquine

pourtant on t'apprécie on t'laisse peser sur notre poitrine.

On s'est rencontré tu étais veuve une nuit d'hiver, 

moi, j'étais seule et perdu n'espèrant même plus dans mes prières,

alors t'as décidé de faire de moi ta prisonnière,

tu m'a pris la main et j'suis monté dans ma civière,

sans savoir qu'en escaladant mon propre calvaire, j'dégrindolerai, flipperai

et atterirai dans mon cimetière.

Et maintenant j'le sais, mais j'suis déjà sur la piste et j'ne peux plus m'empêcher de grimper

car tu n'es que l'ombre d'une utopie toute cramée qu'on cherche en vain à rattraper,

un brin muté de faux espoir carbonné qui ne fait que nous enfermer,

la p'tite dernière à qui on resistera pas,

celle qui nous fait croire que si on respire le même air tout passera.

Et j'en ai marre, j'en ai marre de m'essoufler à te supplier de m'épargner

alors que c'est plutôt mes andorphines qu'il faudrait calmer.

Mais maintenant c'est trop tard j'me suis déjà fait niquée,

parce que mainteant à chaque difficulté je craque une allumette

et je laisse mon coeur pointer sur moi la baïonette.

On t'l'aisse une petite place et tu sors le grand jeu,

tu nous bouffes de l'intérieur mais nous on ferme les yeux.

Ces yeux d'fumeurs qui ne voient pas plus loin qu'le bout d'leur clope,

ces pauvres fomenteurs qui ne voient pas plus loin qu'leur routine de six clopes. 


 

Amaëlle


 

 

Repost 0
Published by les Ateliers Slam.com - dans Le slameur du mois Slameur du mois
commenter cet article
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 13:53

Peut-être que certains(es) lecteurs(trices) de notre blog ont eu la curiosité piquée à vif plusieurs fois lorsque l'on parle d'ateliers ou lorsque l'on poste des photos de ceux-ci sur les réseaux sociaux mais n'ont pas eu le coup de pouce pour s'y essayer. La peur de l'inconnu, de ne pas savoir sur quoi ou sur qui on va tomber, comment cela se passe... Pour plusieurs facteurs, ces lecteurs et/ou lectrices n'ont pas franchi le pas. Et si on vous racontait (dans les très grandes lignes) à quoi ça ressemble !

 

 

Tout d'abord, on a la grande chance à Reims d'être accueilli au sein de la Maison de la Vie Associative (122 bis rue du Barbâtre) qui met à disposition des locaux (type salle de réunion voire salle de gym). Un passage rapide dans le hall et un regard furtif sur le panneau d'information (ou encore une question à l'aimable personne à l'accueil) vous permettra de vous rendre dans la salle qui nous est attribuée.

Vous y rencontrerez l'un des slameurs de l'asso, formé à la tenue des ateliers d'écriture. Dés lors, vous n'avez plus qu'à vous laisser conduire, il saura vous aider, répondre à vos questions, vous proposer des solutions à vos blocages... C'est le MC de la session, quoi !

 

 

Après une présentation de ce qu'est le slam (si besoin se fait ressentir de redire ce qu'est le slam, bien évidemment), il vous proposera un thème d'écriture, vous tracera le champ des possibles autour de cette thématique, vous présentera des exemples...

 

Puis, après un temps d'échange, on passe à l'écriture ! Le moment tant redouter !

Argh ! Cet instant terrifiant où l'on voit les plus inspiré(e)s prendre des notes à s'en briser les phalanges, où l'on voit les déconneurs se la jouer cool... Alors qu'on fait parfois face à l'affreuse page blanche ! Dans ce cas, pas de panique !

Le thème ne vous plaît pas ? Vous n'êtes pas inspirés ? Le bruits des stylos des autres vous obnubile trop ! Prenez votre temps, échanger avec le slameur... Si malgré tout rien ne vient, le thème donné sert de cadre mais en slam, on promeut la liberté d'expression : autre chose vous vient en tête, lâchez vous ! On en sera que plus satisfait !

 

Enfin... texte fini ou pas, on propose une lecture !

J'en vois qui font la grimace ! Décontractez vous ! Personne n'est là pour vous juger. Au contraire, on est tous là dans le seul but de partager et de s'entraider. Le slameur pourra vous donner des conseils, les atelieristes pourront vous donner leur ressenti. L'important c'est la convivialité et la motivation de partager sa parole, son écrit... Toujours des réticences ? Pas de stress supplémentaire. Le slameur, bien que parfois gourmand, n'a jamais manger personne (du moins, pas à ma connaissance... Heu ! Il faisait quoi, encore, comme boulot, Hannibal Lecter ?... Pas poète en tout cas !). Si vous n'avez vraiment MAIS VRAIMENT pas envie de vous lancer, vous nous aurez au moins fait le plaisir de partager ce moment avec nous et ça c'est chouette !

 

Après, ce qu'il s'y passera dépendra surtout de vous tous. Un ateliers de slam comme une scène de slam, c'est une auberge espagnole : on n'y trouve que ce que chacun y apporte... voire parfois un peu plus.

 

Alors ? Rassuré(e)s ?

Si oui, ben on vous attend demain avec impatience !

 

TRUC EN PLUS ! :

 

Rien à voir, mais on souligne tout de même la jolie performance de nos slameurs rémois ainsi que nos copains de partout qui, ce week-end, se sont rendu au Festival [O]Slam, ect... de Josselin en Bretagne qui réunit chaque année plusieurs équipes francophones de grandes qualités ! Le beau Mime Marteau a choppé la cinquième place du tournoi et notre Miss France 1947 préférée, Blanche Neige, a décroché la 6ème place alors que le haut du podium s'est vu remportée par notre copain Nico Las, le Nantais aux yeux de charmeur qui nous fais la joie de venir souvent nous rendre visite sur nos scènes. Un petit big up à l'ami Kosinus qui a vécu son premier tournoi national et à notre présidente chérie, Gaelle, pour ses jolies performances !

A très vite !

Repost 0
Published by les Ateliers Slam.com
commenter cet article
1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 20:56

 

 

1/ Qui es-tu ?

« je suis, je suis, je suis …. » et non, on est pas à Questions pour un Champion… Je suis une personne Bêta… et comme qui dirait plutôt mûre, qui a compris sur un tard que c’était un vrai bonheur …. d’écrire… J’ai un blog où je consigne mes mots, le tout accompagné d’un petit dessin représentant le personnage que j’ai créé : Lily la Plume…. nom que j’ai naturellement choisi le jour ou j’ai décidé de participer à une soirée slam …

 

2) C’est quoi le Slam pour toi ?

J’avoue que ma première approche fut la découverte des textes de Grand Corps Malade, je suis littérairement tombée sous le charme … puis je me suis relevée et j’ai tapé « slam » dans google… j’ai tellement aimé cette idée de liberté, que j’ai ajouté « slam+reims » et me voici devant la possibilité d’aller proposer un texte face à de « vrais gens », ouverts, sympas et qui à priori, auront assez de largueur d’esprit pour ne pas penser que je suis nulle mais simplement pas leur style … et là je dois dire que j’ai découvert des merveilles …. Thomas, Gaëlle, Sabrina, Nadège et plein, plein d’autres dont je n’ai pas retenu les noms mais qui m’ont enchantée, éblouie, enthousiasmée, touchée….

 

3/ Quelles sont tes sources d’inspirations ?

Comme beaucoup d’entre nous, la vie, le quotidien … ma priorité, c’est la musique des mots …

 

4/ Comme tout slameur, tu as sûrement quelque chose à ajouter ?

Si j’ai pu convaincre une seule personne d’aller passer une soirée avec les AteliersSlam.com, de se laisser emmener par l’énergie de Laurent et choper la banane pour deux heures… alors je n’ai pas gaspillé mon encre … ou de taper slam sur internet et découvrir toutes les possibilités des diverses régions … alors j’ai fait ma part….. j’avoue que c’est plus fort que moi mais je promotionne le slam je considère comme un art …

 

5/ Un texte ? Un qu'on aime déjà, ou un inédit, une poésie...

Après avoir été lire 2 ou 3 choses déjà existantes, ce texte est le premier que j’ai écrit en me disant « j’essaie d’écrire quelques lignes que j’irai dire sur scène » … et là tu commences à transpirer … grave …

 

 

 

17 h 30, cœur de l’hiver, la nuit vient de tomber…

odeur de neige et brume opaque, une atmosphère ramassée …

bruits de pas étouffés, miaulements apeurés … quelqu’un marche …

une silhouette se précise, paletot d’hiver et souliers plats,

bras allongés par deux gros poids, nez bien caché et tête en bas …

Porte d’entrée pas très cochère, l’ombre s’arrête et se déleste,

trousseau de clés, tintinnabule, et l’antre s’ouvre sans préambule …


Légèrement essoufflée, la forme s’engouffre dans le plain-pied

pose sur la table ses deux cabas, presse le bouton…

que la lumière soit … alors commence l’étrange ballet ….

le manteau vole d’un geste adroit sur la patère d’un mur étroit ;

les victuailles s’en vont rejoindre le frigidaire au froid glacial

quand le pain frais prend ses quartiers sur le rebord d’un vieux buffet …

les casseroles s’entrechoquent, le cul au chaud, mais elles s’en moquent,

et l’on découvre une jolie liane qui touille et coupe et cuit et goûte …

satisfaite ; en deux temps elle nappe, met deux couverts,

salle de bain, robe dansante, juste un bouton ouvert,

appuie sur le lecteur pour un fond musical,

installe deux, trois bougies en fait jaillir la flamme,

attrape le tire-bouchon et tranquillement dévisse,

le sourire vermillon et l’arôme en indice …

19 h, plein hiver, la nuit est tombée… odeur de neige et brume opaque,

une atmosphère ramassée …

bruits de pas étouffés, battements de cœur syncopés,

quelqu’un marche …

 

Lily la Plume

http://www.lilylaplume.com/

 

Repost 0
Published by les Ateliers Slam.com - dans Le slameur du mois Slameur du mois
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 17:42

Sans rire, ce mois de février est passé si vite et de façon si incroyable !

 

 

Après un mois de janvier illuminé par une première scène 2017 colorée et conclu en apothéose avec la scène duel de slam des amis Thooooomas et M'sieur Dam...

 

...nous avons vécu un atelier d'interprétation de haute voltige grâce à notre présidente adorée, Gaelle.

 

 

Une scène d'une qualitéhors du commun avec des animateurs en béton armé, des slameurs haut en couleur et démontrant à quel point la scène slam rémoise est un véritable vivier de talents qui attire les slameur de France puisque nous accueillions l'excellent Yannick Nedeleck qui nous a fait le plaisir de trois textes.

 

 

Puis les ateliers dans les différentes écoles, puis les rencontres...

Du bonheur par paquets de 12.

Un mois de février qui se trouve ponctué par un joli cadeau : un journaliste de France Bleu Champagne Ardenne était présent lors de notre dernière scène mensuelle et nous a fait l'honneur d'un sujet complet le week-end dernier. Une émission brillante, Le Reportage inattendu,enrichissante et éminemment représentative de l'esprit que nous essayons de renouveler chaque mois pour vous apporter un peu de joie. Vous pouvez l'écouter en podcast en cliquant simplement ICI !

 

Pour de plus belles aventures durant mars, on vous donne rendez-vous le mardi 14 mars à 19h30 à la Maison de la Vie Associative de Reims pour un atelier d'écriture sympathique et le mardi 21 mars, à la Carto, à partir de 20h, venez fêter l'arrivée du Printemps avec un p brin de poésie pour notre scène mensuelle !

 

Par ici, on partage !

 

 

Repost 0
Published by les Ateliers Slam.com
commenter cet article
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 11:00

Voilà déjà le mois de janvier presque consommé et WOUSH ! Que d'activité pour nous !

 

Entre les ateliers divers entre milieux scolaires, milieux pros voire associatifs, nous avons eu la grande joie de vous accueillir à la Cartonnerie pour la premier fois en 2017 le 10 janvier dernier.

 

Une jolie scène pleine d'excellents slameurs, d'animateurs survoltés, de professeur T accompagné de Madame Jacquie EtMichel (aucun lien) et d'un public un peu endormi par la fraicheur de l'hiver mais néanmoins bien présent et à l'écoute ! Une scène comme ça, vaut son pesant de vitamine C !

 

 

 

Mardi dernier le 17 janvier, nous vous accueillions au sein de la Maison de La Vie Associative de Reims pour notre première séance d'écriture slam ouverte à tous de la saison. Un joli moment qu'on aime toujours autant renouveler.

 

Enfin, ce vendredi 27 janvier, vous avons la joie de retrouver ce petit lieu historique du slam rémois, le Bar Le Sans Souci, situé au 1 rue de Contrai pour notre prochaine scène Duels de Slam, animés par les toujours aussi barjots M'sieur Dam et Thooooomas. Ca commencera aux alentours de 20h30, c'est toujours gratuit, ouvert à tous... La seule chose réclamée à l'entrée, c'est votre bonne humeur et votre ouverture d'esprit !

 

A très vite ! Parce que le slam, ça se partage !

Repost 0
Published by les Ateliers Slam.com
commenter cet article

Qui Sommes Nous ?

  • : Les Ateliers Slam .com
  • Les Ateliers Slam .com
  • : Le Slam à Reims! Une communauté slam pour tous! Les Ateliers Slam.com!! Scènes slam, Ateliers slam, co-voiturage pour des scènes slam parce que le slam... ça se partage!!
  • Contact

Contactez nous


tél : 06 83 36 44 11

mail : lesateliersslam@hotmail.fr

http://lesateliersslam.com